Forum du chien de berger allemand

Le forum de notre chien préféré: le chien de Berger Allemand

Vous n'êtes pas identifié.

Annonce

Le forum est fermé comme prévu. Le nouveau forum est ici, n'oubliez pas de vous réinscrire et de vous présenter!


#1 11-11-2009 10:15:15

Bao
Modérateur
Lieu: Regusse 83 Var
Date d'inscription: 03-09-2006
Messages: 7055
Site web

pour les gourmands

les biloutes d'officiers

préparation:20mn  cuisson: environ 1 h (suivant grosseur)

pour 4 à 5 personnes

20 petits calamars ou 4 à 5 gros
2 tranches de roti de veau, 1 boite de paté de foies de volaille, 2 tranches de jambon,
2 gousses d'ail, 1 bouquet de persil, 3 verres d'huile d'olive, 3 tomates fraiches. 1 petite boite de concentré de tomate, 1piment rouge ou une pincée de piment en poudre, 1 bouquet garni, quelques têtes de champignon,1 oeuf, sel poivre, 1 oignon


préparer la farce : 
Hacher le jambon et le veau , incorporer le paté de foies , 1 gousse d'ail pilé, le persil haché et 1 oeuf. Sel poivre

Laver soigneusement les calamars, couper les tentacules et les nageoires, essuyer les calamars , remplir la poche des calamars avec la farce et fermer en cousant l'orifice ( attention de ne pas trop remplir les calamars "gonflent" à la cuisson)

Faites revenir dans l'huile un oignon emincé quand l'oignon devient transparent ajouter dans la sauteuse les calamars ainsi que les tentacules et nageoires coupés en petits dès , quand ils ont pris une belle couleur violette , déglacer la sauteuse avec un peu de vin blanc et ajouter :
tomates fraiches mondées, épépinées et coupées en dés, le bouquet garni, la 2eme gousse d'ail, le concentré de tomates sel poivre piment champignons.
Laisser cuire à feu doux 1 heure ( suivant grosseur des calamars) gouter et  rectifier l'assaisonnement

servir avec un riz blanc


la liberté de chacun est fondée sur le respect du droit des autres
info nouveau forum

Hors ligne

 

#2 11-11-2009 11:35:38

ANNIEdunord
Membre pilier
Lieu: QUIEVY
Date d'inscription: 29-11-2007
Messages: 2702

Re: pour les gourmands

merci pour la recette big_smile

copier, coller !!!

annie

Hors ligne

 

#3 11-11-2009 21:17:40

barouk88
Membre pilier
Lieu: Vosges
Date d'inscription: 06-07-2006
Messages: 5286

Re: pour les gourmands

Ah merci jany, je vais essayer cette  recette et la servir à mon mari !!big_smilebig_smile


--------------------------------------------------------------
On ne peut remplacer un chien, on peut juste en aimer un autre !!!!

Pascale

Hors ligne

 

#4 07-12-2009 16:50:25

CIGALE
Membre pilier
Lieu: A ran de soun gardian...
Date d'inscription: 18-07-2007
Messages: 1222

Re: pour les gourmands

Les Soufganiots (beignets de Hannoukkah)

Du 11 au 19 décembre, c'est Hanoukkah (la fête des Lumières).
A cette occasion, on prépare des beignets traditionnels, les soufganiots, dont voici la recette.

Ingrédients


550 grs de farine
1 verre de lait
2 oeufs
3 cuillers à soupe d'huile
1 zeste de citron
3 cuillers à soupe de sucre
1 sachet de sucre vanillé
1 pincée de sel
40 grs de levure de boulanger
1 pot de confiture
sucre cristallisé

bain de friture

Préparation

Dans un saladier, délayer la levure dans un peu d'eau tiède. Ensuite, ajouter (dans l'ordre, s'il vous plaît !) la farine, le lait, les oeufs, l'huile, le sucre vanillé, une pincée de sel, le zeste de citron et le sucre. Touiller vigoureusement pour obtenir une jolie pâte.

Laisser lever une heure (au moins !).

Faire chauffer le bain de friture. L'huile doit être très chaude afin de bien saisir tout de suite la pâte, sinon on a des éponges graisseuses. Y plonger des boules de pâte (attention : pas des boulettes !), par trois, bien laisser gonfler et dorer, retirer et mettre sur du papier absorbant.

Courageusement, les rouler encore chaudes dans le sucre cristallisé, puis les fendre légèrement et fourrer de confiture (abricots, figues, fraises, dattes...à votre choix).

BETEAVON ! (bon appétit) big_smile


"Un chien, ça ne se donne pas, ça ne se vend pas, c'est un coeur entouré de poils.." (Lamartine)

http://www.dailymotion.com/video/x2w320 … shortfilms

Hors ligne

 

#5 07-12-2009 18:44:18

ANNIEdunord
Membre pilier
Lieu: QUIEVY
Date d'inscription: 29-11-2007
Messages: 2702

Re: pour les gourmands

merci,


big_smile

annie

Hors ligne

 

#6 20-12-2009 13:06:43

CIGALE
Membre pilier
Lieu: A ran de soun gardian...
Date d'inscription: 18-07-2007
Messages: 1222

Re: pour les gourmands

Li "cacho-dènt" (les casse-dents ou croquets aux amandes)

Ingrédients
500 g de farine
300 g de sucre en poudre
5 oeufs
300 g d'amandes (entières, non mondées)
1 cuillerée à soupe d'eau de fleur d'oranger
Sel

Préparer un sirop en faisant fondre sur feu doux le sucre avec 1 décilitre d'eau.

Poursuivre la cuisson à petite ébullition, sans cesser de remuer à la spatule jusqu'au filé (110° C)

Jeter les amandes dans le sirop, et les y laisser macérer pendant 4 heures...

Disposer la farine en fontaine sur la table et y verser au centre le sirop, les amandes, une pincée de sel, 4 oeufs entiers et l'eau de fleur d'oranger.

Du bout des doigts (huilés, attention ça colle !), mélanger ces ingrédients en les incorporant petit à petit à la farine.
Travailler soigneusement pour obtenir une pâte bien homogène.

Aplatir la pâte en bandes épaisses de 30 cm de long sur 3 cm de large.

Les disposer sur la plaque du four préalablement farinée, tracer un quadrillage avec les dents d'une fourchette sur chaque bande de pâte. Puis dorer les bandes au jaune d'oeuf battu allongé d'un peu d'eau.

Glisser la plaque dans le four à température moyenne. Laisser cuire 20 minutes.

Sortir du four et découper les casse-dents en bandes transversales de 2 cm de large (toujours les couper "à chaud", sinon l'étape suivante c'est le marteau et le burin). . Remettre à sécher 10 minutes au devant du four éteint.

Conserver dans une boite fermant hermétiquement.


"Un chien, ça ne se donne pas, ça ne se vend pas, c'est un coeur entouré de poils.." (Lamartine)

http://www.dailymotion.com/video/x2w320 … shortfilms

Hors ligne

 

#7 20-12-2009 14:27:42

Bao
Modérateur
Lieu: Regusse 83 Var
Date d'inscription: 03-09-2006
Messages: 7055
Site web

Re: pour les gourmands

merci Cigale, j'adore tes recettes ! encore....


la liberté de chacun est fondée sur le respect du droit des autres
info nouveau forum

Hors ligne

 

#8 20-12-2009 14:57:54

CIGALE
Membre pilier
Lieu: A ran de soun gardian...
Date d'inscription: 18-07-2007
Messages: 1222

Re: pour les gourmands

LE PAIN AUX OIGNONS

500 grs de pâte à pain
2 beaux oignons
2 filets d'anchois au sel
huile d'olive
1 oeuf
thym eet romarin séché.

Emincer finent les oignons, les faire blondir doucement à l'huile d'olive, ajouter les filets d'anchois pilés (ça salera les oignons).

Abaisser la pâte à pain, y étaler oignons, rouler et remettre à lever dans un endroit tiède, couverte d'une serviette, pour environ 3/4 d'heure.

Dorer le pain aux oignons au pinceau, avec l'oeuf mêlé d'un peu d'eau, en prenant soin de ne pas faire retomber la pâte. Saupoudrer avec les herbes et enfourner à four chaud, 230° pendant 25 min., avec une coupelle d'eau.

Laisser refroidir. Couper en tranches pour servir, accompagne bien des crudités. Ou servi tel quel, avec un bon vin de pays.


"Un chien, ça ne se donne pas, ça ne se vend pas, c'est un coeur entouré de poils.." (Lamartine)

http://www.dailymotion.com/video/x2w320 … shortfilms

Hors ligne

 

#9 21-12-2009 18:34:35

CIGALE
Membre pilier
Lieu: A ran de soun gardian...
Date d'inscription: 18-07-2007
Messages: 1222

Re: pour les gourmands

LES CANISTRELLI

Mon Francés, sa maman était à demi-italienne, et son père était corse**. Les canistrelli, ce sont des biscuits corses, et il adore ça. Leur goût est vraiment particulier puisque dans cette recette, ni beurre ni oeufs mais de l'huile d'olive (il paraît que c'est du bon gras, alors c'est moins grave!) et du vin blanc. J'ai vu sa maman en préparer (Dièu la garde), il y a longtemps. Mais quand il s'agit de lui, je n'oublie rien.

INGREDIENTS
600 g de farine
300 g de sucre
2 sachets de levure chimique
25 cl d'huile d'olive
15 cl de vin blanc sec
2 cuillères à soupe d'eau-de-vie
1 pincée de sel fin

Dans un saladier, mélanger la farine et la levure chimique, ajouter 250g de sucre, une pincée de sel, puis disposer ce mélange en fontaine. Ajouter l'huile d'olive, le vin blanc et l'eau de vie au centre, mélanger le tout en incorporant progressivement la farine. Pétrir la pâte, en faire une boule et la laisser reposer pendant 15 minutes au frais.

Étaler la pâte à l'aide d'un rouleau à pâtisserie en un rectangle épais de 1 cm. Saupoudrer la pâte de sucre semoule, puis passer le rouleau à pâtisserie dessus afin que le sucre s'incruste bien dedans. Découper la pâte en rectangles de 5 x 3 cm (ou en losanges, à vous de voir) et ranger les canistrelli sur une plaque de cuisson bien farinée. Glisser au four et faire cuire pendant 18 minutes à 180°C.

Ca, c'est la recette "nature", mais on peut y intégrer des fruits confits, des écorces d'orange, du zeste de citron...Au goût, c'est toujours bon. Avec une prédilection pour ceux aux citron (je rajoute des écorces confites)

On peut conserver les canistrelli pendant 15 à 20 jours dans une boîte hermétique. Sauf si quelqu'un la rouvre 10 fois par jour.  tongue


**C'est peut-être de là que lui vient son tempérament jaloux ? hmm


"Un chien, ça ne se donne pas, ça ne se vend pas, c'est un coeur entouré de poils.." (Lamartine)

http://www.dailymotion.com/video/x2w320 … shortfilms

Hors ligne

 

#10 03-01-2010 13:40:08

GARDIAN
Membre
Date d'inscription: 08-07-2009
Messages: 80

Re: pour les gourmands

L'Epiphanie, c'est le 6 janvier. L'Eglise par souci d'uniformité l'a placée maintenant le premier dimanche de janvier. Mais ceux (dont moi !) qui sont attachés à la tradition la célèbrent le 6. **

"Lou Reiaume", c’est le nom de la brioche en forme de couronne, agrémentée de grains de sucre et de fruits confits (d'Apt, si on le peut), aromatisée à la fleur d’oranger, dans laquelle on cache une fève symbolisant le roi, et un santon, symbolisant le "sujet" qu'on mange chez nous pour fêter "Li Rei". Celui qui a la fève paie la brioche l'année suivante. Et il y a toujours des "grinchous" ( des avares) pour l'avaler !

La recette est pour 6 à 8 personnes (attention, il faut commencer la veille, petit rappel à l'usage de ma femme).

250 g de farine
1 pincée de sel
3 œufs + 1 œuf pour la dorure
10 g de levure de boulanger
20 g de sucre en grains
éventuellement 1 cuiller à soupe de lait
200 g de beurre ramolli
1 cuiller à soupe d’eau de fleur d’oranger
des fruits confits (d'Apt, ce sont les meileurs)
1 fève (une vraie fève) et un petit santon)

Après avoir délayé la levure dans un peu d’eau tiède, ajoutez-la à 50 g de farine et formez une boule de pâte. Laissez-la gonfler dans un endroit tiède jusqu’à ce qu’elle double de volume.
Pendant qu’elle lève, mettez le reste de farine dans un saladier, ajoutez le sel, le sucre, l’eau de fleur d’oranger puis incorporez les œufs. Pétrissez jusqu’à obtention d’une pâte lisse et homogène qui se détache bien des parois du bol.
Ajoutez le levain (votre boule de pâte additionnée de levure qui a bien gonflé), puis pétrissez et aérez la pâte. Si elle colle, ajoutez un peu de farine, si elle est trop sèche, ajoutez une cuillère de lait.

Coupez en morceaux le beurre ramolli et incorporez-le à la pâte. Il est possible d’ajouter un zeste d’orange confit coupé en dés et/ou d’autres fruits confits. Malaxez bien en aérant puis laissez reposer 1 heure 1/2.

Retravaillez la pâte pour la vider de son air. Laissez reposer encore 1 heure 1/2 et videz à nouveau l’air. Ces étapes sont importantes pour un résultat de qualité. Couvrez le saladier contenant le pâton d’un torchon et placez la pâte au frais pour la nuit.

Le lendemain, déposez la pâte sur du papier de cuisson et formez la couronne. Il faut creuser un trou au milieu avec le pouce et étirer la pâte de façon régulière en faisant attention ne pas la déchirer. Faites-le progressivement en laissant reposer la pâte entre chaque étirage, jusqu’à obtenir un trou de 10 cm de diamètre.

Introduisez la fève et le santon et laissez reposer 1 heure 30.

Préchauffez le four (180°C/thermostat 6).1/4 d’heure avant la cuisson, dorez la pâte avec l’œuf battu et saupoudrez d’un peu de sucre en grains. Faites cuire une bonne demi-heure en surveillant la couleur. On vérifie la cuisson à l’aide d’un couteau, la lame doit ressortir sèche.

Décorez avec les fruits confits (y en a jamais trop) et placez une couronne au sommet.

On partage la brioche (on la rompt, on ne la coupe pas) et le plus jeune de la famille, caché sous la table, attribue les parts à chacun de façon à ce que la fève et le santon soient distribués par hasard. On conserve aussi "la part du pauvre", au cas où il s'en présenterait un.

Il était de tradition (mais ça se perd un peu) de faire des farces aux naïfs (et les fada, c'est pas ce qui manque!) et aux enfants. Je me souviens que quand j'étais minot, on nous faisait habiller "de chaud" et on nous envoyait dehors, sous la garde d'un adulte, parce que "on venait d'apercevoir les Rois près de Trinquetaillle", quand on y arrivait, un complice nous renseignait "ils ont pris la route de Méjanes" et à Méjanes on les ratait de peu, on parcourait tout le pays jusqu'à ce que "Ils se dirigeaient vers les Saintes" mais "on ne les rattraperait plus, ils avaient trop d'avance" Alors on rentrait, se réchauffer et manger la brioche, et on se jurait que l'année suivante, on les verrait enfin ! J'avoue que ça ne m'est jamais arrivé.

Mais un jour où moi, devenu grand, je surveillais les minot, j'ai ramené sur mon cheval une santouneto qui pleurait de fatigue et parce qu'elle avait froid aux mains. Elle était toute légère, et je l'ai prise sous mon caban de gardian. Aujourd'hui, je la prendrais bien encore sous mon caban...mais je ne la soulèverais plus pareil, Dièu garde ! Elle n'a plus 6 ans.

**Bon, dans le judaïsme, on ne célèbre pas les "Rois", mais je suis avant tout provençal...et surtout gourmand !

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr